735 jihadistes français se trouvent toujours en zone irako-syrienne

A ces chiffres s’ajoutent environ 300 enfants, dont 25 orphelins dont le rappatriement est pose un défi de logistique et de sécurité, notamment depuis l’offensive turque dans la zone.