Après le déplacement de la COP25 du Chili à l’Espagne, Greta Thunberg cherche un moyen de traverser l’Atlantique (qui ne soit pas l’avion)

« Il s’avère que j’ai traversé la moitié du globe dans le mauvais sens », a constaté l’activiste sur Twitter.

CatégoriesNon classé