Attaque à la préfecture de police de Paris : la piste terroriste n’est plus privilégiée par les enquêteurs

Selon les informations recueillies par France Inter, le geste de Mickaël Harmon est d’abord lié à « un délire mystique et suicidaire », sur fond de frustration professionnelle.

CatégoriesNon classé