Chez Microsoft Japon, travailler moins pour produire plus, ça marche

La filiale nippone du géant américain expérimente depuis quelques mois la semaine à quatre jours sur l’archipel. Résultat : les salariés deviennent 40% plus productif, et la société fait des économies de papier et d’électricité.

CatégoriesNon classé