Cimetière vandalisé à Cognac: un jeune « sataniste » déféré et soumis à une expertise psychiatrique

Le jeune homme qui a reconnu les faits s’est décrit comme « sataniste », « haïssant la religion », particulièrement catholique. Il a expliqué que « des voix lui disaient de faire certaines choses ». Une expertise psychiatrique a été ordonnée.