Égalité salariale entre femmes et hommes : « les progrès sont trop lents », selon Bruxelles

Ce mardi 5 novembre et jusqu’à la fin de l’année, à partir de 16 h 47, les Françaises travailleront… pour la gloire. Elles cesseront symboliquement d’être rémunérées, comparé au salaire des hommes, et travailleront gratuitement. Une date et une heure symbolique pour alerter sur des écarts de salaires encore trop importants entre femmes et hommes dans l’Hexagone, et plus généralement en Europe. Décryptage.

CatégoriesNon classé