Financement de Daesh en Syrie: la justice se prononce sur la validité des mises en examen de Lafarge

Lafarge SA, propriétaire de Lafarge Cement Syria (LCS), est soupçonné d’avoir versé en 2013 et 2014, via cette filiale, près de 13 millions d’euros à des groupes jihadistes afin de maintenir l’activité de son site en Syrie, alors que le pays s’enfonçait dans la guerre.

CatégoriesNon classé