Le Conseil d'État donne raison au médecin limogé pour avoir porté une barbe

Il avait porté l’affaire en justice qui avait, jusqu’alors, considéré que son refus de tailler sa barbe consituait la manifestation d’une revendication religieuse.

CatégoriesNon classé