Le Sénat rejette de peu la PMA post-mortem

L’amendement visait à permettre à une femme engagée dans une procédure de PMA avec son conjoint de poursuivre cette procédure en cas de décès du père.

CatégoriesNon classé