Nicolas Sarkozy fustige le « soulèvement partisan et la violence sociale » de ceux qui veulent « allumer partout des feux de haine et de discorde »

« Chaque fois que la République a semé la division, elle est tombée de toute sa hauteur comme un mauvais fruit », a déclaré l’ancien président.

CatégoriesNon classé