VIDÉO. « On perdait notre nom et on devenait un numéro »: 75 ans après Auschwitz, un des derniers rescapés témoigne

75 ans, après la libération du camp d’extermination d’Auschwitz en Pologne, le 27 janvier 1945, quelques dizaines de rescapés français sont encore là pour raconter. C’est le cas de Robert Wajcman, 89 ans. Son témoignage et ceux d’autres anciens déportés sont regroupés dans un livre, « Les Derniers », paru chez Alisio, écrit par Sophie Nahum.

CatégoriesNon classé